Différence entre taxis et VTC ?

Que ce soit pour réaliser des trajets courts du quotidien ou occasionnels, visiter une ville, vous rendre à l’aéroport, le choix se porte souvent vers les taxis. Mais depuis un certain temps, les VTC, pour “Véhicules de Tourisme avec Chauffeur”, sont également présents sur nos routes. Quelles sont les principales différences entre VTC et Taxi ? Et quelle est la place des VSL dans tout ça ?

Rappel : qu’est-ce qu’un taxi ?

Une profession encadrée :

Rappelons qu’être chauffeur de Taxi, c’est posséder une licence de taxi en plus du permis B (qui est indispensable). Très onéreuse, cette license coûte en moyenne 230 000 € à Paris. Passer un examen afin de valider cette license est également obligatoire.

Des tarifs réglementés :

Contrairement aux chauffeurs privés, les tarifs pratiqués par les Taxis sont réglementés. Seul bémol, vous ne connaîtrez pas le tarif de vôtre course avant d’être arrivé(e) à destination. Une facture qui peut parfois être très salée, sauf dans certains cas, comme les aéroports Parisiens, ou le tarif est forfaitaire.

Le véhicule

Même si les taxis français n’ont pas d’obligation de couleur (tout le monde a en tête le taxi jaune Américain), vous les reconnaîtrez facilement grâce à :
un signal lumineux posé sur le toit portant la mention “TAXI”
un compteur horokilométrique homologué dit “taximètre”
une plaque scellée au véhicule

Pratique pour arrêter un taxi en pleine rue ! Car oui, vous pouvez arrêter un taxi libre n’importe où dans la rue (en plus des places réservées), c’est ce qui s’appelle le maraudage.

 

Quelles différences avec les VTC ?

Connaître le prix à l’avance :

Il s’agit là d’une différence majeure entre VTC et taxis qui amène souvent l’usager à pencher plus facilement pour le VTC : vous réservez une course pour un prix donné. Pas de mauvaises surprises donc ! Mais est-ce que cette pratique ne serait pas plus en phase avec nos moeurs actuelles ? Les prix des VTC sont libres, ils ne sont donc pas réglementés contrairement aux taxis. La seule règle universelle qui s’applique à eux est l’interdiction de proposer un service à perte. Contrairement aux taxis, vous ne pourrez pas arrêter un VTC dans la rue (le maraudage leur étant interdit), et aucun signe particulier ne distingue le véhicule, le VTC se veut discret.

Une prestation de meilleure qualité :

Les chauffeurs VTC ne badinent pas avec leur véhicule : propreté, service, tout y est pour faire de votre course le moment le plus agréable possible. A bord du VTC, vous pourrez choisir la radio, votre chauffeur sera également plus à l’écoute de vos envies. Qualité de service oblige, votre chauffeur sera vêtu d’un costume spécifique, et vous aurez accès à la Wifi, à des revues, à des rafraîchissements, et mêmes quelques douceurs sucrées. Tout ce qu’il faut pour que le trajet soit le plus court possible ! A noter également que vous pouvez choisir votre chauffeur.
Aujourd’hui, les clients sont très demandeurs de VTC. En effet le service personnalisé permet de remettre l’humain dans sa juste posture : celle du client qui paye pour un service de voiture avec chauffeur.

Un accès plus facile à la profession ?

Moins encadrée que les taxis, il est en principe plus facile de devenir chauffeur VTC. Mais cela ne signifie pas que c’est à la portée de tous. En effet, plusieurs étapes indispensables sont à suivre pour devenir chauffeur VTC : vous devez être majeur, avoir le permis B depuis plus de 3 ans, un casier judiciaire vierge. Il est également fortement recommandé aux chauffeurs de suivre une formation VTC, et il est obligatoire de passer un examen qui valide les acquis de la formation. Cet examen valide entre autre des acquis dans les domaines de la sécurité, du service client ou encore en français et anglais.

 

Qu’est-ce qu’un VSL ?

Acronyme de Véhicule Sanitaire Léger. Il s’agit d’une voiture spécialement dédiée pour conduire une personne malade à la destination de son choix. Ces véhicules sont caractérisés par leur structure rigide leurs quatre portes et leur couleur blanche. Contrairement aux ambulances, le transport se fait en position assise uniquement, et les VSL peuvent transporter jusqu’à 3 personnes à la fois. Très différents des chauffeurs de taxi et de VTC, les chauffeurs de VSL sont souvent formés pour parer à toutes les urgences. Les véhicules sont également équipés d’un kit de secourisme.
Les VSL d’Elegance Taxi Lyon peuvent être remboursés par l’assurance maladie, demandez un accompagnement dans vos démarches administratives à nos équipes !

Malgré une situation souvent tendue entre Taxi et VTC, vous connaissez désormais les principales différences entre VTC et Taxi. Vous avez à votre disposition toutes les informations qu’il vous faut pour réaliser le choix qui vous apportera la meilleure solution. Vous souhaitez faire appel à nos services sur la ville de Lyon ? N’hésitez pas à nous contacter.

Category: Bon à savoir

Add Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *