En ce temps de pandémie, la santé de nos collaborateurs et de nos clients reste nos principales préoccupations. En vue de préserver le bien-être de tous, des mesures sanitaires exceptionnelles sont prises. Notre agence porte alors une attention particulière sur l’application des recommandations officielles concernant le transport, les chauffeurs de taxi covid et tout ce qui concerne le contact avec les autres. Voici les essentiels à savoir.

Les règles à respecter entre le chauffeur de taxi covid et les clients

La distanciation sociale est toujours de mise, peu importe les situations. Dans ces conditions, il est interdit aux passagers de s’asseoir sur le siège du devant, à côté du chauffeur. Une barrière physique est installée entre les sièges avant et arrière.

Les normes en vigueur actuellement obligent la limitation des nombres des personnes présentes dans la voiture. Si les clients habitent sous le même toit, la loi tolère le transport de quelques personnes. Mais, s’ils ne vivent pas ensemble alors, il n’y a aucune exception.

Il est également interdit de manger au bord du véhicule. Dans la mesure où le passager est à mobilité réduite et que son transport demande l’assistance du chauffeur à l’entrée et à la sortie du taxi Covid, il faut essayer d’éviter le contact peau à peau. Le port de masque et de protection oculaire est de rigueur.

Les précautions à prendre avec le transport d’un passager symptomatique

Dans les conditions où le client manifeste les signes de la maladie, le chauffeur de taxi Covid doit se montrer prudent tout en respectant son invité. Il faut lui demander de mettre un masque de procédure médicale. S’il n’en possède pas, il devra se couvrir la bouche et le nez avec un couvre-visage.

À aucun moment, le chauffeur n’est tenu de se familiariser avec les effets personnels de la personne malade. Il doit maintenir la distance d’un mètre. Le contact physique est strictement interdit. Si l’état du client ne le permet pas et qu’il a besoin d’assistance pour entrer et sortir du véhicule, une personne tierce déjà en contact avec lui doit l’accompagner et l’assister durant le trajet. Sinon, le client sera tenu de prendre une ambulance.

Les mesures qui touchent la prise en charge de la voiture et des matériels

Le véhicule de travail est sacré. Beaucoup de gens vont interagir et y monter et y descendre. Ainsi, après chaque trajet, une désinfection des sièges et des parois de la porte, des fenêtres sont effectuées. Le chauffeur du taxi Covid doit retirer son masque et le jeter avec précaution, sans oublier de se laver les mains avec du gel hydroalcoolique. Il doit également enlever son survêtement et le mettre directement à la machine à laver, et se laver les mains après ce geste. Il en fait de même avec les autres protections qu’il a utilisé ou il le jette directement à la poubelle.

S’il doit effectuer d’autres courses, après le premier, il se doit de se nettoyer les mains, le volant et désinfecter l’intérieur de la voiture. Il conserve délicatement ses gants et ses masques usés dans un sac pour ensuite les jeter dans des poubelles appropriées à cet égard.

Category: Bon à savoir