Prescription Médicale de Transport : Comment L’utiliser

En plus de bénéficier d’une assurance maladie, chaque personne peut également avoir l’occasion de profiter d’un transport en cas de maladie. Pour cela, le bénéficiaire doit préalablement avoir une prescription médicale de transport ou PMT. Voici donc quelques notions pour vous aider dans l’utilisation d’une Prescription Médicale de Transport.

Qu’est-ce qu’une Prescription Médicale de Transport ?

Comme son nom l’indique, la Prescription Médicale de Transport est un acte médical, plus précisément une ordonnance établie par un médecin. C’est donc un acte qui permet à un patient de bénéficier d’un transport sanitaire, outre une ambulance, à condition que le patient remplisse les conditions nécessaires pour sa prise en charge.

Cependant, vous avez également besoin d’une Prescription Médicale de Transport pour bénéficier d’un remboursement auprès de l’Assurance Maladie.

Quelles sont les conditions pour bénéficier d’une Prescription Médicale de Transport ?

Pour bénéficier d’une Prescription Médicale de Transport et d’un remboursement, vous devez deux possibilités : la première option, c’est que vous avez une prescription médicale de votre médecin ; la seconde possibilité est d’avoir une convocation venant d’un médecin expert, d’un service médical de l’Assurance Maladie ou encore d’un fournisseur d’appareillage par exemple.

Par ailleurs, il existe une exception, celle qui peut s’appliquer aux personnes atteintes d’une affection de longue durée ou ALD si elles sont reconnues atteintes. Une autre condition pour la Prescription Médicale de Transport au titre d’une ALD, c’est que le bénéficiaire doit présenter une incapacité physique.

Quels sont les moyens de transport remboursables ?

L’Assurance Maladie prend en charge différents moyens de transport, à savoir l’ambulance, le moyen de transport individuel, le véhicule sanitaire léger ou VSL (appelé également taxi conventionné) ou encore les transports en commun, que ce soit par voie terrestre, maritime ou aérienne.

Comment utiliser la Prescription Médicale de Transport ?

Avant tout, sachez qu’avant de bénéficier d’un transport, vous devez avoir une ordonnance de votre médecin traitant. Celui-ci détermine la nécessité de la prescription de transport. Vous ne pouvez donc bénéficier d’un transport sans le PMT, tout comme vous ne pouvez pas vous procurer de médicaments à la pharmacie pour acheter des médicaments.

Sachez que votre ordonnance devra mentionner le type de transport que votre médecin jugera utile, le trajet que vous allez effectuer, les précautions à prendre, les conditions de prise en charge, sans oublier les renseignements qui vous concernent, notamment vos coordonnées.

Ensuite, vous faites appel à un transporteur en faisant le choix parmi les possibilités de transport. Vous lui présentez votre Prescription Médicale de Transport. Dans le cas où vous n’auriez pas une PMT, vous ne serez pas remboursé par l’Assurance maladie et votre médecin a également le droit de refuser la régularisation de votre situation. Par contre, la PMT peut être régularisée après le transport en cas d’urgence, à la suite d’un appel du SAMU par exemple.

Sachez que vous n’êtes pas obligé d’être transporté par une ambulance, mais également par votre propre voiture, un taxi ou un véhicule sanitaire léger. Dans les deux derniers cas, vous pouvez accepter le covoiturage avec d’autres passagers.

Category: Bon à savoir