Comment avoir un bon de transport VSL 

Votre état de santé actuel ne vous permet pas de vous déplacer correctement, ce qui nécessite l’intervention d’un véhicule sanitaire léger ou VSL. Pourtant, vous ne pouvez en bénéficier que si vous avez un bon de transport VSL. Effectivement, il y a des démarches à suivre pour en avoir. Découvrez alors comment faire pour avoir un bon de transport VSL.

Qu’est-ce qu’un bon de transport VSL ?

Un bon de transport, plus souvent connu sous le nom de prescription médicale de transport, est un moyen de bénéficier d’un transport VSL. Évidemment, vous pouvez bénéficier du véhicule sanitaire léger sous certaines conditions, outre la prescription médicale.

Cela dit, un bon de transport est une ordonnance prescrite par un médecin. En plus de pouvoir être transporté par un véhicule sanitaire léger, vous pouvez également bénéficier d’un remboursement intégral ou partiel par la Caisse Primaire d’Assurance Maladie ou CPAM.

Qu’est-ce qu’un accord préalable pour un bon de transport VSL ?

D’une manière générale, un accord préalable n’est pas nécessaire, car la prescription médicale suffit pour vous permettre de bénéficier d’un véhicule sanitaire léger. Toutefois, certains cas vous obligent à demander un accord préalable pour un bon de transport VSL.

Les cas qui nécessitent un accord préalable de l’Assurance Maladie sont notamment :

  • Un trajet de plus de 150 km ;
  • Des déplacements effectués par un adolescent ou un enfant vers un centre spécialisé pour la psychologie pédagogique ou un centre d’action médico-sociale précoce ;
  • Des déplacements d’au moins 4 fois de plus de 50 km dans l’espace de 2 mois, et ce pour un même traitement ;
  • Un trajet qui nécessite un transport en avion ou en bateau de ligne.

Après avoir été rempli par le médecin, l’accord préalable doit être envoyé à votre caisse d’assurance maladie, qui acceptera automatiquement dans le cas où elle ne donnerait pas de réponse dans un délai de 15 jours. Toutefois, si vous recevez un courrier, cela veut dire que votre demande a été refusée.

Comment avoir un bon de transport VSL ?

Pour avoir un bon de transport VSL, vous devez consulter votre médecin. Ce dernier va vous examiner et va prescrire une ordonnance qui justifie votre état de santé. Ainsi, le mode de transport que vous allez bénéficier sera mentionné dans la prescription médicale en fonction de votre santé, notamment le véhicule sanitaire léger si votre cas le permet.

Notez que le bon de transport VSL doit être prescrit avant le jour de votre déplacement ou le jour même de votre transport dans le cas d’une urgence.

Que doit comporter un bon de transport VSL ?

Un bon de transport VSL ou prescription médicale de transport doit mentionner tous les détails concernant le patient. Il s’agit entre autres de son nom et de son prénom, de sa situation médico-administrative (si c’est un accident de travail ou encore une affection de longue durée), de sa destination, mais surtout de la date et du mode de transport qui lui convient selon son état de santé. Le motif de déplacement doit également être mentionné, notamment s’il s’agit d’un contrôle médical, d’une analyse médicale, d’une radiographie ou de tout autre motif.

Category: Bon à savoir